[Fr] Chapitre 2 : Le Quotidien australien

france

Langue de Molière

“Tel l’aventurier solitaire, Bob Morane est le roi de la terre.”

Bonjour à tous, j’espère que vous allez bien dans les contrées boréales. On me narre que les sempiternelles averses belges font encore parler d’elles, même si je suis sûr que cela n’alterne en aucun cas la bonne humeur générale !

Trêve de bavardage : laissez-moi introduire cette deuxième entrée. Contrairement à la première, j’ai décidé d’abandonner le format “journal intime”. En effet, je pense que vous raconter mon échange au détail près serait à peu près aussi long et inintéressant qu’un épisode de Grey’s Anatomy. Je préfère organiser les infos par sujets, je pense que c’est le mieux à faire.

Enjoie !

L’École

Ainsi, le destin me plaça dans la petite école nommée “Saint Joseph’s College”. Il s’agit d’un établissement catholique d’enseignement primaire et secondaire (le nombre d’élèves dans la deuxième catégorie étant à peu près équivalent à celui de ce bon vieil Institut du Sacré-Cœur). Le quotidien estudiantin en Australie diffère beaucoup du notre, voici, quelques différences notables :

♣ Je vais commencer par la plus choquante pour une mentalité européenne : l’accoutrement. Le Collège St Joseph possède un code vestimentaire à respecter. Pour info, les filles ne sont pas autorisées à porter des bijoux et doivent rester sobres dans leur maquillage. Bon, je dois avouer que pour un maniaque de l’apparence dans mon genre, se voir imposer un accoutrement – qui de surcroît n’est pas des plus jolis – ça fait un peu mal. Mais avec le recul, je me suis rendu compte que l’uniforme comporte plusieurs choix d’habits. Voici quelques combinaisons pour les garçons:

– Combinaison touriste : Le polo, le pull, le pantalon. Pourquoi “touriste” ? Parce que je suis le seul à le faire. Je dois être un des quelques rebelles de l’école qui mettent encore des pantalons.

20140804_172137_1

La combinaison touriste

– Combinaison classique : Le polo, le pull, le short. La majorité de l’école s’habille ainsi. Vu que le temps se réchauffe, je commence à adopter cet accoutrement également.

– Combinaison Olibaude : Le polo, le short. Sérieux les gars, le printemps a beau arriver, à ce stade-là ça reste du masochisme…

– Combinaison sportive : Le pull rugby, le short de sport, les baskets. Même si je n’ai pas d’options sportives (ôtez ces sourires narquois de vos faciès), je le mets de temps-en-temps, parce que c’est classe.

♣ Parlons maintenant de l’ambiance générale. C’est très agréable. En effet, le caractère religieux de l’établissement a beau se manifester quelques fois (prières, crucifix…), les professeurs et surveillants restent cependant des plus sympas. Quant aux élèves, ils sont très accueillants également. Certes, je suis à l’école que depuis trois semaines, du coup c’est encore difficile de savoir qui sera mon big pote et qui ne le sera pas. Mais en tout cas je ne suis jamais seul et si je me perds (ce qui semble arriver plus souvent que je ne pensais), il y a toujours quelqu’un pour m’aider. A l’école, je réponds à l’appellation de “Gus”. Je ne saurais même pas leur en vouloir de ne pas m’appeler par mon vrai prénom. De un, parce que c’est affectueux, de deux, parce que ça ne doit pas très bien sonner en anglais. Imaginez si quelqu’un se pointait en Belgique avec comme nom “Févrien” ou “Octobrine”…

Cette photo n'a pas trop de rapports avec le paragraphe précédent.. c'est juste pour aérer le texte. Puis c'est joli  non ?

Cette photo n’a pas trop de rapports avec le paragraphe précédent.. c’est juste une photo de l’école pour aérer le texte. Puis c’est joli non ?

♣ J’aborde ici le sujet qui vous intéressera peut-être le plus : les sujets (Sujetception). Avant de commencer, il faut savoir qu’ici, tous les cours sont “choisissables”. Les australiens composent eux-même leur grille horaire, parmi tous les choix qui leurs sont proposés. Voici mes options : maths in application, “english bizarre” (j’ai oublié le vrai nom du cours), geography, biology et food/hospitality (!). Petit résumé :

– Maths : le cours que j’apprécie le moins. Pas parce que c’est trop dur, au contraire, mais parce qu’il s’agit d’une matière dont la facilité m’étonne beaucoup. Pourtant, entre l’arithmétique et moi, ça a souvent été une histoire compliquée. Bon c’est sûr qu’après deux années de math 6 (enrichissantes mais ô combien douloureuses), revoir les statistiques, ça va doucement.

– Anglais : je pense qu’en choisissant mes options, je me suis planté. Je suis tombé dans un cours de littérature avancée. Je ne fais pas grand chose pendant les leçons, mais le prof est super sympa avec moi, du coup j’ose pas trop changer…

– Géographie : le plus dur. C’est plus un cours de climatologie, j’essaie de suivre comme je peux, ça va plus ou moins.

– Bio : rien de bien spécial à dire, un cours de sciences classique, bien donné, pas trop compliqué à comprendre.

– Cuisine : quelle action divine a bien pu me pousser à prendre une option telle que cuisine, vous demandez-vous peut-être. C’est simple, dans le panel, les autres choix ne m’intéressaient pas forcément. Puis je me suis rappelé un conseil du Rotary belge : “Choisissez quelque chose de nouveau, quelque chose que vous n’avez pas forcément eu l’occasion d’essayer en Belgique”. Ainsi me voilà en cuisine. On est deux garçons dans la classe, pour quinze filles. Je me marre bien. Bien sûr j’essaie de ne pas ralentir le cours non plus, je fais mon possible pour me rendre utile et j’apprends quelques tuyaux utiles. What else ?

Ma classe de cuisine

Ma classe de cuisine

♣ Enfin, parlons du matériel et des infrastructures. Qui a dit qu’enseignement catholique rimait avec rétrogression ? Il y a de tout ici. Bibliothèque, salles d’ordis, gymnases, terrains de sport, salles de musique, de théâtre, de muscu… Les ordinateurs tournent avec Windows 7, et certains disposent même de Windows 8 !

Voilà, c’est tout pour l’école !

 La Ville

Pour ceux qui se demandent où se trouve Port Lincoln :

Ma maîtrise de Paint est impressionnante

Ma maîtrise de Paint est impressionnante

Dans ma région, Eyre Peninsula, c’est un peu la big capitale. Il s’agit d’une petite ville agréable en bord de mer. Il y a à peu près tout ce qu’on pourrait trouver dans les grandes villes : terrains de sports, écoles, restos, magasins, ciné…

La propreté de l’endroit est incroyable : très peu de déchets, et surtout, aucun graffiti. Tout m’a l’air plus moderne, même les magasins sont dotés de trucs que j’avais jamais vu auparavant.

SAM_0171 (1)

Un robot pour remplacer la caissière… non, je rigole, ça ne la remplace pas vraiment, c’est juste en cas d’achat rapide.

J’ai beaucoup de mal à me faire au trafic australien. Le fait de rouler à gauche à le don de me perturber. Aller à l’école est un véritable parcours du combattant. Si vous avez une bonne mémoire, vous vous souviendrez des “trous” dans le trottoirs, qui servent de passages pour piétons. Ben contrairement à un vrai passage clouté, ces bazars là ne garantissent aucune sécurité à celui qui traverse. Rien que pour passer la route, je dois regarder des deux côtés, anticiper la direction des voitures des rues perpendiculaires (à l’aide des clignotants), le tout en moins de 10 secondes, sinon je peux recommencer l’opération.

Pas grand chose à faire pour l’instant dans les rues à cause de l’hiver. Ça m’arrange ; le jet lag étant toujours présent (ouais, il est tenace ce con), je suis vraiment fatigué après l’école. Mais on est en Australie les amis, “summer is coming”, comme ils disent.

Les Fêtes

Samedi avant samedi dernier, je me suis incrusté fait inviter à une fête (non, rassurez-vous, j’ai réellement été invité). Bah c’était pas mal du tout. L’hôte avait loué un hangar à la campagne et invité une centaine de personne. Du coup il y avait une piste de dance, et ceux qui voulaient être discrets pouvaient à tout moment s’éclipser dans la nature environnante.

Je dois avouer que j’étais un peu la mascotte de la fête (“Oh you’re the new exchange student from Germany/Denmark/France/Sweden/(…), aren’t you”) ; je me suis retrouvé à donner quelques leçons de français. J’ai bien aimé voir mes camarades australiens éméchés crier partout “JE T’AIME” et “JE TE HAIS”.

Le Sport

En Australie, le sport est une véritable religion. De plus, il a le mérite d’être accessible à tous. Il n’est pas rare que les gens  en fassent trois sur une année. Il y a trois sortes de sports : les sports d’hiver (football australien, netball, hockey…), les sports d’été (basket, volley, cricket…) et les sports de plage (surf, planche à voile…).

Étant donné que la nourriture locale me sied fort bien (voir ci-dessous), et qu’il eut été fort dommage que je m’en abstinsse, j’ai pris la résolution de bouger un peu.

Ceci n'est pas un fake

Ceci n’est pas un fake

(je comprends l’ébahissement que doit faire naître en vous la lecture de ces quelques lignes et le visionnage de cette photo).

SOIT, je joue maintenant au football australien. Quécédoncsoula ? Il s’agit d’une espèce de rugby un peu incompréhensible, mais marrant à jouer. Je suis dans la sympathique équipe des “Marble Range”. Les entraînements sont vraiment agréables, ici, les gens t’encouragent, même quand tu fais de la merde. A la fin de chaque exercice, tout le monde se tape dans la main.. certains peuvent trouver ça “cucul”, moi je trouve ça génialissime.

J’ai joué mon premier match le 23 août (le jour-même de la publication de cet article). Je suis resté sur le terrain un quart d’heure. Je m’en sors plutôt bien niveau blessure, je me suis juste pris un coude dans la mâchoire (qui peinait à se remettre de Petit Han).

La Nourriture

La nourriture céans est le résultat magnifique d’un mélange entre de nombreuses cuisines du globe. Les Australiens sont très friands de viande, et surtout, de barbecues. Paradoxalement, je n’ai jamais mangé aussi sain de ma vie. Mes parents d’accueil sont à cheval sur les légumes, et ce n’est pas plus mal. Un détail qui m’a fort choqué est le fait qu’ils mangent des pains-saucisses, mais en utilisant du pain de mie.

Je vais dédier ce paragraphe à mon coup de cœur, ma nouvelle raison de vivre. Avant, ma vie était morne, sans intérêt… puis j’ai reçu l’Illumination : j’ai découvert le calamar (sérieux, qui dit encore “calmar” en 2014 ? ). Non mais réellement, c’est beaucoup trop bon ce bazar-là. Comment ça se fait qu’on ait pas ça en Belgique ?

Season 2 - Bubble buddy 007 (15)

La Langue

Bon, mon anglais oral est encore un peu faible, mais je peux affirmer que mon écoute s’est grandement amélioré. Je peux maintenant comprendre ce que les gens disent. Bon, évidemment, on peut trouver des gens qui articulent peu et parlent excessivement vite, comme en Belgique (une dédicace se cache dans mes propos, te reconnaîtras-tu ?). Mais dans la globalité, ça va.

Petit Calendrier de ces dernières semaines

Lundi 4/8 : Rentrée

J’en parle juste ici parce qu’il fallait bien débuter par quelque chose et je me voyais mal omettre cet événement marquant (non, rien à voir avec Facebook).

Vendredi 8/8 : Streaky Bay

Ce vendredi-là, j’ai fait pour la première fois ce que tout étudiant en échange se doit d’accomplir dans sa vie : sécher !

etendoir-astucieux

(Désolé) Je parle bien sûr du fait de manquer l’école. Bon, le terme “sécher” est un peu fortement exagéré. Un peu beaucoup fortement exagéré même. En fait, je n’ai pas séché du tout vu que j’avais l’autorisation de tout le monde, école et Rotary y compris. Bref, je me suis rendu dans la petite station balnéaire de Streaky Bay, sorte de “St Tropez” local (300 km de distance, yep, ça fait mal). J’y allais pour accompagner mon papa d’accueil, qui se rendait à une réunion sur les huîtres ! J’ai pas écouté et compris grand chose de la réunion, mais la nourriture était très bonne, et la ville superbe.

SAM_0171 (4)

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Dimanche 10/8 : Barbecue du Rotary

Petit barbec classique… dans un parc rempli de koalas, yeaaaah.

SAM_0172 (2)

Mercredi 13/8 : Cleve’s Field Days

Ce coup-ci, c’est le président de mon Rotary club qui m’a proposé de l’accompagner aux très populaires Field Days à Cleve (200 km de Port Lincoln). Poussé par la curiosité, je me suis rendu à l’équivalent australien de la foire à Libramont.

C’était plutôt sympa, les machines étaient impressionnantes, y’avait des animations (spectacles, tours en monster truck, stands dédiés aux animaux sauvages…), et la nourriture était excellente (oui, je commence à parler un peu beaucoup de nourriture, je sais, je sais…). Cette foire est tellement populaire dans la région qu’ils ont même un jour de congé pour l’occasion… congé qui a lieu le jeudi, et non le mercredi. Du coup, le lendemain, alors que je m’apprêtais à aller à l’école, j’ai appris, grâce à un gros coup de bol, que je pouvais retourner au lit.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Chacun de ces bazars fait plusieurs fois ma taille

Vendredi 15/8 – Dimanche 17/8 : Camping

Avant, quand on me parlait de l’Australie, je pensais aux grands espaces, maintenant, quand on me parle de l’Australie, je pense aux GIGANTESQUES espaces. Ouaip, on est partis camper avec la famille d’accueil et quelques amis. On est restés dans un parc national, puis à la campagne.

Se retrouver loin de la ville permet d’avoir un nouveau regard sur l’Australie. C’est calme, c’est beau, c’est sauvage, bref, même si ça crispe de devoir rouler si longtemps (ah oui, j’avais oublié de préciser : 400km), il y a quand même des vues qui valent la peine d’être… vues (et oui). Il y a les étoiles aussi, je n’ai pas su prendre de photos, mais c’est clairement impressionnant. Outre leur nombre doublement supérieur à ce que l’on peut voir en Belgique, on peut aussi remarquer le “nuage d’étoiles”, qui caractérise la Voie Lactée.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

On a bon

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Et pendant ce temps, chez les émeus, la Révolution a débouché sur une guerre civile. Les troupes se mobilisent.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Parfois Mère Nature est magnifique…

SAM_0225 (1)

… parfois un peu moins.

Voili voilou, voici mon “court” résumé de ce que j’ai fait ces derniers temps. Tout cela est rythmé par les jours d’école, vous l’aurez compris, et par les Rotary meetings, qui ont lieu tous les mardis.

Ainsi se termine ce deuxième chapitre. 2319 mots chargés d’amour ! ♥

Les gars, je vous salue fortement, j’espère que vos kermesses respectives se sont bien passées et que la rentrée se déroulera parfaitement pour tout le monde ! N’hésitez pas à skyper, facebooker, snapchater, bref tout le tralala !

Bises !

Le salutc’estcool du chapitre :

http://www.youtube.com/watch?v=pKIrZw3pkNM

Advertisements

8 thoughts on “[Fr] Chapitre 2 : Le Quotidien australien

  1. Hello my nephew,
    Voilà encore tout plein de littérature de ta part et c’est encore mieux écrit que la fois précédente!
    Tu ne reste pas inactif (et c’est un euphémisme). Malgré ton jetlag, il me semble que tu assures au niveau “physique” vu tout ce que tu fais là-bas.
    Ta tenue te va à ravir. Ca change du look “racaille” (pour les garçons) comme on peut voir chez nous (surtout en ville) et les filles sont sans doute moins “pétasses” aussi en uniforme.
    Et puis le bleu reste toujours classique, tu t’imagines en mauve comme….Defour 😦
    Ta maman m’a dit que tu avais eu une bonne cote en géo! Félicitations! En attendant, quand tu vis en Belgique, tu as intérêt à être balaise dans cette matière (les Australiens ont l’air aussi forts que les Américains pour ne pas savoir situer la Belgique). C’est un peu comme le Bruxellois qui croit être en Ardenne quand il descend dans le sud et qu’il a passé Wavre! 😉
    Alors les cours de cuisine, je trouve ça fantastique! Quelle excellente idée, mon gars!
    Note qu’avec des arrières-tantes et un arrière-oncle dans l’Horeca, tu as sans doute un gêne ou l’autre pour cette passion! Tu peux dire aux Australiens et Australiennes (ça impressionnera sans doute plus ces dernières 😉 ) que la marraine de ta mère a eu un restaurant étoilé! 😉
    Mais il y a du calamar en Belgique, mais du Tricatel, j’en conviens! Il y a de la sauce avec?
    Et le tien, tu le cuisines comme ça?
    http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/un-calmar-qui-danse-et-derange_1013815.html
    Sinon, qu’est-ce que les Australiens boivent en sortie? Par ailleurs, en effet, ton choix de bière pour décrire ton pays n’était pas le meilleur, mais bon, déjà que tu as du mal à leur dire d’où tu viens.
    Le foot australien a l’air de te plaire. Ca se rapproche plus du rugby, non? N’oublie pas que “football is a gentleman’s game played by ruffians, and rugby is a ruffian’s game played by gentlemen.”
    Tiens, tu sais que c’est Belgique-Australie (en football à l’européenne) en match amical le jeudi 4 septembre prochain à Sclessin?
    Surveille ce qu’on en dit là-bas dans les médias. Peut-être auras-tu l’occasion de voir le match avec d’autres personnes et il y a de fortes chances pour que tu puisses pavoiser à la fin du match?! Attention toutefois à ce diable de Tim Cahill! La preuve (à la 50e):

    Ta couleur de vareuse fait un peu penser aux Zèbres de la magnifique ville wallonne 😉 Mais bon, il y a pire, tu pourrais jouer en mauve! Ca va quand même ta mâchoire?
    En fait, ton papa d’accueil étant ostréiculteur, as-tu goûté les huîtres?
    La nature a l’air magnifique et elle semble t’inspirer grandement dans tes écrits et ta vie là-bas!
    Ben voilà, juste pour te souhaiter bonne continuation en Océanie profonde et te dire que nous sommes fiers de toi!
    Tonton François (qui n’avance plus dans Game of Thrones) et ses 3 femmes (4, j’ai oublié Fripouille).
    PS: Summer is coming in Australia? Here, winter is…coming! Stark forever!

    Like

  2. Hi my son, hi Gus,
    Après lecture de ce chapitre 2 somptueux une nouvelle fois je comprends enfin les nombreux commentaires si élogieux de Mr Dubois sur tes bulletins. C’est avec impatience que j’attends les récits de tes prochaines rencontres si enrichissantes, ce blog est un vrai régal à recommander à tous et toutes. So proud of you ! Bisous Papa.

    Like

  3. Mon Sirop!
    C’est du grand ART!!! quel bonheur de te lire, d’avoir de tes nouvelles, de savourer ton écriture et ton sens de l’humour! Je pense avoir lu tes articles une bonne vingtaine de fois. Les Australiens et Australiennes ont beaucoup de chance, ils ne sauraient que t’aimer!
    Don’t forget: be happy, life is beautiful!!! be proud of yourself!!!!! et comme tu le dis si bien ”ENJOY”!
    Big kisssss my love.
    Mamounette.

    Like

  4. En effet, quel régal de te lire Augustin!
    Quelle plume dis donc!
    J’aime tout: les détails informatifs sur ta contrée d’accueil, ton humour, ton peps, et ton style littéraire…
    Passionnant!
    Alors, tu comprends que pour moi qui ne suis pas reliée ( volontairement, et j’assume!) aux réseaux sociaux, découvrir ton blog est une rencontre aussi savoureuse qu’un bon roman!
    Très belle continuation et …à te lire!
    Anne ( ah oui, au fait..ta “catédequandt’étaisjeune” !!)

    Like

    • Salut Anne! Je trouve seulement le temps de te répondre maintenant.
      Je suis très content que tu apprécies ce blog, j’ai toujours de bons souvenirs du catéchisme, on s’amusait vraiment bien.
      Ceci-dit, n’hésite pas à me fournir une adresse email, je serais heureux de prendre de tes nouvelles!

      Like

      • Augustin,
        A mon tour , j’ai crapuleusement laissé passer un temps fou avant de revenir vers ton blog: à ma défense ( !!) je dirais que nous sommes restés des semaines sans internet puis , ça ne s’invente pas, qqs temps après, nos adresses mails ont été piratées!! mon cher mari,Jean était, disaient les pirateurs(!), à Wagadoudou, en situation délicate! Il a fallu rassurer du monde que néni, Jean n’avait pas du tout quitté le plancher des vaches ( ou ds notre cas..disons le plancher des ânes!! hi hi..han!).
        Bref…cela nous valut de devoir passer des jours à règler ce piratage lamentable pour enfin récupérer ( non pas jean puisqu’il est jamais parti!!) mais nos adresses mails!!
        Ah! j’ai pris un fameux retard dans les savoureux chapîtres de ton blog!
        Ca y est..le plongeon dans la lecture y est tjs aussi agréable!…

        Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s